Quelles sont les meilleures pratiques pour éviter le plagiat texte ?

S’il existe un ennemi juré du rédacteur, ce serait bien le plagiat. Ce dernier détruit en effet la réputation de ce professionnel et par la suite celle de l’entreprise pour qui il travaille. Ainsi, vu que les résultats du plagiat texte peuvent avoir un impact significatif sur la viabilité du métier de rédacteur web, voici quelques règles à suivre pour le prévenir.

Vous familiariser avec les diverses pratiques anti-plagiat texte

Il arrive parfois que vous ne puissiez pas paraphraser certaines parties des contenus dans vos sources, alors que ceux-ci paraissent essentiels pour le vôtre. Il en est par exemple le cas des citations, des données chiffrées ou encore des textes juridiques. Dans ce cas, pour ne pas courir le risque de faire du plagiat sur tout le contenu, il vous est conseillé d’adopter quelques solutions ci-après :

  • Mentionner clairement les sources dans votre article
  • Mettre entre guillemets les contenus concernés ou bien les mettre en italique
  • Utiliser la note de bas de page pour indiquer le lien ou le site de vos sources
  • Créer une mini-biographie dans laquelle vous mentionnerez l’intégralité des sources que vous avez utilisées.






Utiliser un logiciel anti-plagiat texte

Certains outils gratuits ou payants vous permettent de vérifier à tout moment l’originalité de vos plumes. Pour ce faire, il suffit de les insérer dans la plateforme pour que le logiciel puisse l’analyser et détecter toute éventuelle similarité, voire le plagiat, avec d’autres contenus déjà existants.

De cette manière, vous pouvez garantir que chacun de vos contenus est authentique et dépourvu de toute forme de copier-coller. Cela préserve certes vos efforts en référencement et apporte régulièrement une valeur ajoutée à votre création.

Rester original dans vos plumes

Lors de la rédaction de fiches produits pour une boutique en ligne, il est tentant d’utiliser le même contenu pour des articles similaires, se distinguant uniquement par des caractéristiques mineures telles que la couleur ou la taille. Toutefois, afin d’éviter tout acte de plagiat ou de copier-coller, il est vivement conseillé de viser l’originalité dans vos écrits.

Faites preuve de créativité en apportant une touche unique à chaque contenu. Pour ce faire, vous pouvez par exemple évoquer l’ambiance correspondant à une couleur particulière. Vous pouvez également émettre des idées sur la manière de porter le produit en question, histoire de le mettre en valeur.

Améliorer vos compétences sur le web

Développez votre faculté à rechercher des informations sur le web peut vous permettre de prévenir le plagiat. L’idée consiste à diversifier vos sources en incluant par exemple outils d’intelligence artificielle tel que ChatGPT.

Cela vous permet en effet d’évaluer de façon critique leur fiabilité. Cette approche vous aide également à créer des contenus précis et uniques tout en minimisant le risque involontaire de plagiat.

Éditer et réviser vos contenus

L’étape la plus essentielle pour prévenir le plagiat consiste à réviser minutieusement vos contenus. Cela est d’autant plus nécessaire si ces derniers sont générés par ChatGPT ou d’autres plateformes similaires. Après l’usage de ces outils, prenez le temps de lire et relire le texte produit afin de vous assurer qu’il correspond à vos attentes initiales et à votre style propre.

Si nécessaire, vous pouvez les ajuster en reformulant les phrases et en incorporant vos idées personnelles pour éviter toute ressemblance non voulue avec des textes préexistants. En fournissant davantage de retours et de modifications, vous améliorez l’unicité du contenu, renforçant ainsi sa singularité et sa pertinence.

 

Il vous est également possible de confier cette tâche, voire la rédaction intégrale de vos contenus à un prestataire externe expert en la matière, à l’exemple de l’entreprise MBL Service

En tant que référence dans l’externalisation des services BPO à Madagascar, l’agence propose diverses prestations comme la création et la refonte de site vitrine, l’assistanat virtuel, la création et la gestion de contenus pour vos réseaux sociaux professionnels, etc.